Au hasard

Posted on juin 23, 2012

0


one moment of a series of momentary moments

Je ne chéris pas les objets ni leur mémoire, quoique peut-être par méconnaissance.

Pas plus tard que ce matin il est vrai les larmes me sont venues revoyant la robe que je portais lors de l’enterrement de ma grand-mère.

Pourtant, je ne les choisis pas. On me les donne, les offre, je les prends. Mon goût s’efface devant l’évidence de leur présence.

Ils parlent de moi justement parce qu’ils ne semblent rien dire. Ils sont épars. Déshabituée à les penser et à les voir comme objet de mon désir, tous me conviennent indifféremment.

Habillée aussi par hasard, j’apprécie de n’être pas reconnaissable et de disparaître sous d’autres volontés.

J’oublie les choses et n’y tiens pas. Immédiatement hors de ma vue, il ne m’est plus possible de les vouloir. Je laisse le souvenir au hasard.

Posted in: Non classé